header

Agrofutur SA - Recherches menées au CTA

Avec le soutien de la Région Wallonne , le CTA a développé un projet BRF qui consiste à utiliser de jeunes branches ou rameaux de bois ligneux en tant qu'amendement ou litière.

Le BRF montre son efficacité dans les étables de bovins du CTA. Il se substitue à la paille et a une capacité étonnante à absorber les lisiers. Le mélange est bien équilibré en nutriments et est particulièrement intéressant pour la fertilisation des cultures.

En tant qu'amendement, les déchets ligneux broyés sont incorporés dans les premiers cm du sol. Cette technique d'épandage directe a été initiée au Québec par le professeur Lemieux de l'Université  de Laval. Elle a fait ses preuves au Canada, au Sénégal et à Madagascar.

Les sources possibles du BRF sont nombreuses : parcs à conteneurs, élagage, entretien de haies, parcs et jardins privés ou publics, coupes forestières...

La méthode du BRF se base sur une série de mécanismes biologiques et biochimiques connus en foresterie et mis au profit de l'agriculture en relançant la dynamique naturelle des sols.

Les basidiomycètes sont les principaux décomposeurs du bois raméal. Ils possèdent des enzymes spécifiques adaptés à ce type de substrat. Ensuite la faune du sol catalyse le processus de dégradation chimique et mécanique des éléments.

Les bénéfices de la méthode du BRF sont multiples et durables :

  • Bénéfices d'ordre pédologique :
    • augmentation du taux de matière organique
    • amélioration de la structure
    • frein contre l'érosion éolienne et pluviale
    • meilleure rétention en eau.
  • Bénéfices d'ordre agronomique :
    • meilleure assimilation des éléments par les plantes
    • augmentation des rendements
    • diminution de certaines pathologies ou parasites.
  • Bénéfices d'ordre environnemental :
    • la méthode BRF s'inscrit directement dans la pratique d'une agriculture durable
    • participation au programme de gestion durable de l'azote.
    • développement de la biodiversité et des facteurs faisant partie de la lutte intégrée.
  • Bénéfices d'ordre économique :
    • réduction des quantités de paille utilisée en litière tout en préservant le bien-être des animaux,
    • diminution du travail mécanique
    • réduction des intrants : pesticides et engrais.

La technique BRF s'inscrit parmi les techniques de simplification du travail du sol et consiste une pratique agricole respectueuse de l'environnement.

Pour en savoir plus, consultez le rapport final du projet

µ

haut de page


Copyright © 2007-2020 Agrofutur SA. Tous droits réservés. Design par DJI Conception par WeboT / NT